Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 14:21

Au fil de l’eau courent mes pensées

P1060713.JPG

 

Finie la claustration imposée de l’hiver ! La nature rieuse sous le ciel bleu nous invite à des promenades bucoliques, où les coucous enchantent les prés et les yeux et démangent les mains de bouquet à composer, résisterais-je longtemps à ces talus piquetés de gaietés ?

P1060765

 

Je n’aime guère cueillir des fleurs, imaginant leur désarroi de se trouver ainsi privées brusquement de leurs congénères et pays d’origine pour se trouver transplanter dans un bocal, si joli soit-il, avec de l’eau chlorée pour seul réconfort dans le but d’égayer un intérieur si douillet veuille-t-il être.

P1060661

Montant de mètre en mètre en altitude on revient en arrière dans le temps de quelques semaines ;

P1060705

Les feuilles pointent à peine aux branches et laissent deviner les appâts du château de la belle au bois dormant entre les rameaux .

P1060746

P1060747

P1060749

Les herbes folles encore bien vertes batifolent sur un pont ayant sans doute vu passer quelque prince en carrosse

P1060677

P1060682

et un antique pigeonnier couronne une éminence d’où l’on devine encore l’envol du messager vers un amoureux éloigné ou un père ignorant encore sa bonne fortune.

P1060725P1060740P1060741

Le tarnon coule inaltérable et glacé, au bord de notre pique-nique, alimentant le chien en boisson, et nos idées en pensées.

P1060681P1060710.JPG

Je me retourne parfois sur ce que je vous communique ici de façon assez perplexe. J’étais partie sur l’idée d’un blog de littérature et de poésie, émaillé de quelques voyages et me voilé embarquée dans un blog de déco, entre deux visites touristiques ! Difficile de concilier l’ensemble surtout que j’ai naturellement un œil assez interrogatif sur les tenants et les aboutissants des courants décoratifs actuels.

A une époque où le « toujours plus vite » et toujours plus jetable envahit nos vies et nos écrans, que l’on suive une tendance ressortie des armoires de nos grands-mères, me semble assez paradoxal. Il fut un temps où un service de table durait tout une vie, je me vois aujourd’hui assortir la moulinette à gruyère avec mon bouquet du jour. Conjugués avec les termes « déco durable », les mots « tendance de saison » me semblent relever du grand écart acrobatique, et le comble de l’oxymore me ravit chez certains brocanteurs qui décapent un meuble  d’époque pour le peindre et le patiner « à l’ancienne ». Un peu comme si on tirait sur les branches d’un scion de pommier de l’année pour le faire donner des fruits plus tôt !

Certains sociologues se sont déjà penchés sur le phénomène, pour ne pas dire certains psychanalystes.

L’histoire a répandu les récits des incroyables et merveilleuses, ce courant de mode caractérisé par des extravagances en réactions à la tristesse de la terreur en 1794. Allant jusqu’à supprimer de leur élocutions la lettre R, première lettre du mot révolution qui avait tant pesé sur leur vie. Ils prononçaient ainsi « pa’ole d’honneu’ ».  Nous en avons gardé le style Récamier

madame-Recamier-de-JUINE.jpg

et je préfère cette image à la plus classique de David car on y voit une belle bibliothèque en fond. Les modes passent et laissent leurs traces, plus ou moins évidentes à décrypter.

1919_Incroy_p.JPG

Photo prise sur le net fête du lycée Feuchère thème les incroyables et merveilleuses 1919.


Que peut donc vouloir dire notre tendance actuelle à tout peindre en blanc par exemple ?

Enfilade-en-merisier-en-blanc-vieilli.jpg

 

Une volonté de faire entrer la lumière dans les maisons, contrecarrant par-là, la crise énergétique ? Un désir de virginalisation face à des comportements sociaux de moins en moins conventionnels ? Un affichage d’une facilité des technologies d’entretiens dues à un niveau de vie élevé ? Un désir de repartir à zéro dans des transmissions qui tout en s’accumulant ne nous ont pas apporté ce que nous en espérions. Ou au contraire, une facilité d’adaptation des éléments de décor face à un nomadisme imposé par le monde du travail.

Cela se compose bizarrement avec une légitimation forcée grâce à des éléments de décors anciens, linges de familles, voire même tableaux d’ancêtres adoptés.

baignoire-a-l-ancienne.jpg

Selon Keynes les tendances de modes obéissent aux mêmes impératifs que les marchés boursiers, ou …les concours de beauté ! C’est-à-dire que chacun ne vote pas pour sa préférence propre mais pour le candidat qu’il estime avoir le plus de chances de gagner. Le consommateur à l’affût n’acquiert donc pas ce qu’il estime le plus mais ce qu’il estimé être en mesure de plaire au groupe social de référence. Les producteurs eux-mêmes optent pour des gammes qu’ils jugent non pas adaptées à la société mais susceptibles d’être considérés comme telle par celle-ci.(Sources Guillaume Erner).

Voyez la baignoire ci-dessus, elle fait rêver n'est-ce pas ?

Un plancher ciré sous une baignoire en plein milieu de pièce ne conviendrait tout de même pas à une famille avec trois petits enfants turbulents inondant une salle de bain TOUS les soirs.

Et voilà comment, ayant inconsciemment remarqué que mes articles bucoliques retenaient plus votre attention que ceux consacrés au prix Goncourt, je me retrouve à vous détailler mes dimanches au bord de l’eau et mes tables de Noël.

Je vais vous dire…Je n’ai pas résisté ! J’ai fait un bouquet de coucous (primula veris) magnifique, 

P1060778

Je leur parle un peu, le soir, pour leur tenir compagnie et les consoler de la perte de leurs vertes prairies.

 

Repost 0
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 11:31

La météo était formelle : dimanche il ferait beau ! (admirez comme ce temps (météo) futur ressemble à s'y méprendre à un temps (conjugaison) conditionnel). Affamés par les 3,6,9, oh, je ne sais plus combien de dimanches pluvieux, où nous nous regardions en chien de faïence chéri-chéri et moi, n'osant même pas nous attaquer à la peinture intérieure au vu du degré d'hygrométrie (rendez-moi la peinture glycérophtalique !), j'ai donc concocté un programmme du dimanche "trois en un" revenant à la fois  sur mes souvenirs enchantés du village de  Vers pont du Gard, son lavoir et ses carrières romaines, chéri-chéri n'avait jamais vu le pont du gard en vrai et il se trouvait que Vers organisait un grand vide-grenier. En voiture donc monesille (demi-tour à trois kilomètres, précieux Lumix étant resté bouder sur la cheminée ).

La route était belle entre les prairies vertes et grasses même en pleine garrigue et l'arrivée chaleureuse dans le village de pierre blonde surmonté d'un gracieux campanile.

P1060563P1060567P1060562P1060572

P1060569

Le soleil faisant risette, l'affluence était grande au vide grenier, dans l'odeur des saucisses grillées prévues pour les gourmands, et l'ambiance était comme toujours bon enfant et très agréable.

J'ai trouvé un pot à eau, un peu classique aux yeux de chéri-chéri (mais qui est-ce qui mange une glace au chocolat quand se présentent à lui 24 parfums variés dont cookies ET mandarine ?) et deux jolis t-shirts neufs pour petit trésor qui grandit plus vite que ses habits. Je ne vous présente pas le tout en photo car aujourd'hui il fait gris, et précieux lumix DETESTE la grisaille !

Mes souvenirs me revenaient d'un lavoir, et donc carafe en main nous sommes partis bras dessus, bras dessous à la recherche de cette merveille du passé !

P1060573

Bof, me disais-je, photographiant néanmoins la déambulation, mieux vaudrait souvent que les rénovations ne soient pas. Que nenni ! Vers possède plusieurs lavoirs et en repartant nous avons déniché icelui, malcommodément dissumulé sur le bord de route mais tellement plus...même l'eau en est plus limpide.

P1060576

P1060583P1060582

Je voulais donc retourner sur les pas de ma jeunesse et retrouver ces carrières dont je gardais ce souvenir :

carrière-gard 108-72rimage prise sur le net

Des blocs immenses en équilibre parfois instable quasiment sculptures en bord d'ornières creusées disait-on par les roues des chariots des romains en toge blanches ahanant sous le poids des pierres ayant servi à bâtir l'aqueduc. Romantisme quand tu nous tiens !

Voilà ce que j'ai trouvé ! Bon d'accord j'aurais dû consulter Google-sait-tout en premier !

P1060594P1060595

Et quelques fois par-ci, par-là une trace comme infiniment éloignée de l'histoire à laquelle elle devrait pourtant nous ramener :

P1060589

Mais la journée s'avançait et Chéri-chéri n'avait toujours pas vu son pont du gard, pont à côté duquel j'ai grandi. Nous allions faire un tour au pont du gard comme au square du coin, prendre le frais en été et parfois se baigner sous ses arches dangereuses, escaladions et passions en ringuette dans le canal tout là-haut, là-haut, et même certains aventureux passaient au-dessus de la canalisation, ce que je ne pouvais pas faire étant donné mon vertige.

canal-pont-du-gard.jpg

Cette illustration, même antérieure à mon temps est nettement représentative de ce que nous vivions.

Le choc fut rude  !

P1060604P1060606

P1060607P1060605

Bon, je sais, je sais, j'aurais dû regarder google...
Passé la barrière de péage qui m'a laissé dubitative sur ma faculté de lire les chiffres : 18 euros l'entrée (mais on peut être plusieurs dans la voiture !) jusqu'à la sortie : 18 euros, je confirme ! passé le hall de gard, euh,  pardon de gare (à vous) ou les chênes verts domestiqués ont le pied enserré de grilles, (je n'ai  pas photographié les oliviers dont la base est bétonnée, ils étaient pris d'assaut par les chinois), côtoient les boutiques et café terrasse, les marchands de glaces (au chocolat y compris..) le pont, mal nommé puisqu'il s'agit d'un aqueduc (à tant faire ils auraient pu le débaptiser) est toujours là !

P1060608P1060612

P1060626

Bon d'accord plus question de monter sur le parapet, ou même de passer dans la canalisation visitable uniquement de ...à...et sur réservation !

Mais 

La vue était toujours aussi belle, l'eau aussi bleue, 

P1060619

P1060616

Et les touristes peu nombreux, sauf les chinois, vous m'étonnez, le moyen d'aller passer l'après-midi à contempler 2000 ans d'histoire en voisin, à ce tarif.

P1060622

Perdu dans ces allées et ces aménagements, oserais-je dire que Chéri-chéri a trouvé le pont du gard, un peu...petit !

P1060615

La journée fut néanmoins très belle, les cerisiers fleuris ont bordé notre route du retour

P1060597

P1060598

Ereintés mais heureux nous avons regagné nos pénates cévenoles toujours bleues sur l'horizon. 

Ce futur pouvant ressembler à un conditionnel s'était retrouvé transformé en plus-que-parfait  : il avait fait beau ce dimanche !

Repost 0
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 10:52

P1060525.JPG

Il m'est difficile de continuer à vous relater par le menu les différents échanges avec lulu et l'association Oasis des artistes, tant le sentiment de trahison qui s'y rattache est fort. Il se trouve que je ne sais plus ! Chacun des deux se rejette la faute, en se repliant derrière des articles de loi ou en protestant de sa loyauté bafouée.

En résumé, Lulu me refuse l'accès à des informations concernant le compte où a été publié mon livre et ce compte n'est pas le mien puisqu'il est celui de l'association. A moins de faire une démarche passant par tribunal, huissier, etc ! Cela se défend par la protection de la vie privée. De mail en mail, j'ai fini par établir un contact avec un correspondant assez correct (j'ai du batailler dur!) sur lulu, répondant à mes questions et j'ai fini par obtenir de savoir que si les informations de paiements des bénéfices des ventes n'avaient pas été remplis, les bénéfices étaient bloqués sur un compte en attente.

 Bonjour,

Désolé de ne pas avoir été en mesure de vous répondre plus tôt.
Si les informations de paiement ne sont pas communiquées, les revenus créateur sont mis en suspens en attendant que ces informations soient saisies.

Cordialement,
Equipe des Contenus Litigieux
Lulu.com

--------------- Original Message ---------------

Sent: 3/11/2013 4:40 AM
To: questionablecontent@lulu.com
Subject: RE: Dossier 00823248: [ ref:_00D506zQ6._50050KZofp:ref ]

Bonjour
n'ayant pas reçu de réponse à ma précédente question, je me permets de vous l'adresser à nouveau.
A savoir : que deviennent les revenus créateurs dus si les informations de paiements ne sont pas renseignées ?
Cordialement.



> Date: Mon, 4 Mar 2013 14:27:41 +0000
> From: questionablecontent@lulu.com

> Subject: RE: Dossier 00823248: [ ref:_00D506zQ6._50050KZofp:ref ]
>
> Bonjour,
>
> merci de votre courrier. L'éditeur est encouragé à indiquer ses informations de paiement lors de la publication. L'éditeur a de même la possibilité de créer plusieurs informations de paiement dans le cas de partage de revenus avec d'autres ayant-droits.
> Si aucune information de paiement n'est indiquée, il n'est pas possible de payer les revenus créateur dûs.
>
> Cordialement,
> Equipe des Contenus Litigieux,
> Lulu.com
>

Toute fière de ce renseignement, (la monesille est du genre naîf), je l'ai communiqué à la présidente de l'association en lui demandant de faire donc le nécessaire. La dite présidente est à son tour montée sur ses grands chevaux en disant qu'elle était une femme malade, que les auteurs (je ne suis pas seule dans ce cas!) avaient eu des livres à des prix défiant toute concurrence, et qu'elle ne voulait plus entendre parler de cette affaire ! (Elle n'était pas trop malade en janvier pour faire publier un livre d'une autre auteure sous son nom propre en éditeur, toujours chez lulu.com.)

"j'ai tout arrêté il y a trop longtemps maintenant, je suis malade handicapée et je ne veux plus entendre parler de ça ! J'ai supprimé mon compte donc je n'ai plus aucune trace, quant au compte bancaire je l'ai fermé aussi ! tout celà m'a côuté cher et m'a occasionné de nombreux soucis !
 
les auteurs ont eu des recueils à des prix défiant toute concurrence donc ça suffit !!!!!!!!! "

Me voilà bien ! Il me reste soit à engager un avocat pour avoir le fin mot de l'histoire, soit à faire une croix sur tout cela, y compris sur le site d'Oasis des artistes, car je ne peux travailler mes écrits même modestes que dans un esprit de confiance que ces ombres portées mettent à mal. 

Pour répondre par l'humour à certaine, je crois que je vais retourner tailler le rosier de l'arrière cour, pourtant le pauvre pourtant n'en a pas bien besoin.

P1060526.JPG


Repost 0
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 08:17

Scusez la grossiéreté du titre, mais des fois ça soulage !

J'avais promis de vous tenir au courant pour la suite donnée par lulu.com à mes demandes de renseignements sur ce qu'étaient devenus les bénéfices des ventes de mon recueil sur leur site. Oui, pour une auto-publication on parle bien de bénéfices et non pas de droits d'auteurs.  Leurs mails sont en blancs, et mon texte en couleur pour vous simplifier la lecture !

Suite à mes premières interogations, j'ai reçu en quelques secondes une bête réponse (en anglais je vous prie) d'un serveur automate suivi dans l'heure d'un autre mail automatique me demandant si j'avais éte contente de la réponse ! Je vous fais voir cela :

 

 

 

 

Sell | Buy | Connect | Help

Dear Customer,

 

Thank you for contacting Lulu Support regarding your revenue, royalties, fees or taxes. Please note that this is an automated message.

      The following information provides answers to common questions concerning revenue, royalties, fees and taxes. If this information does not answer your question or help resolve your issue, please reply to this email for further assistance and we'll be glad to help.

      How do I get paid?

For further instructions on how to set up revenue payments, please click on the link below.

http://connect.lulu.com/t5/Creator-Revenues-FAQ/How-to-enter-your-remittance-information/ta-p/124369

When will I get paid?

For estimated revenue time frames, please visit the following link for more detailed information:

http://connect.lulu.com/t5/Creator-Revenues-FAQ/When-are-creator-revenues-paid/ta-p/32864

How to Check your Creator Revenues:

Click here to go straight to your revenue:

http://www.lulu.com/account/earnings.php

For more information, click below:

http://connect.lulu.com/t5/Creator-Revenues-FAQ/How-to-Check-your-Creator-Revenues/ta-p/150329

When does a royalty become subject to withholding?

US Resident:

If you have not submitted a W-9 form, your withholding rate is the default withholding rate as set by the IRS of the United States; currently this rate is 28%.

Non-US Resident:

If you have not submitted a W-8BEN form, your withholding rate is the default withholding rate as set by the IRS of the United States. Currently this rate is 30%. For more information, please go to:

http://connect.lulu.com/t5/Creator-Revenues-FAQ/When-does-a-royalty-become-subject-to-withholding/ta-p/33384

How do I get a W-9 or a W-8BEN on file at Lulu?:

W-9 forms can be mailed or faxed to Lulu.

W-8BEN form must be received in hard copy.

Attn: Royalties Support

Lulu Press, Inc.

3101 Hillsborough Street

Raleigh, NC 27607

Fax: 919-459-5867

To download these forms and/or for more information, please go to:

http://connect.lulu.com/t5/Creator-Revenues-FAQ/How-do-I-get-a-W-9-or-a-W-8BEN-on-file-at-Lulu/ta-p/33404

Again, if this information does not help resolve your issue, please reply to this email for further assistance.

 

Thank you!

 

Customer Support

Lulu Press, Inc.

 

Your comment:

Bonjour

je viens vers vous pour tenter d'éclaircir le problème que représente les droits d'auteur versés pour mon livre, imprimé par vous et édité par les Editions Oasis des Artistes. Le livre est nommé "comme un carré de jardin en plus" Le nom d'auteur est monesille. N° ISBN978-2-918339-80-9. Je sais de source sûre que le livre a été acheté directement sur votre site par des amis. Je voudrais savoir sur quel compte et à quelle date les droits d'auteur ont été versés.

Dans l'attente de votre réponse, veuillez recevoir mes sincères salutation.

ref:_00D506zQ6._50050KZofp:ref

 

Dear Customer,

      Lulu is committed to answering your questions and resolving issues to your satisfaction. We strive to continually improve your customer experience and value your feedback on the automated response provided.

Please let us know how we did by clicking on the link below (or copy/paste into your web browser) and completing a short customer satisfaction survey.

http://www.clicktools.com/survey?iv=ffmnpho2pzwp&q1=00823248

      This message was sent to you as a follow up correspondence regarding your case 00823248. If you did not receive the original message concerning your case, please check your Spam or Junk folders as our case management system emails may be inadvertently directed into these folders instead of your Inbox. Also, our previous message could be listed a bit further down in your Inbox, depending on how your mail displays. To ensure receipt of our emails, please add "@lulu.com" as a safe sender.

We thank you for your participation.

Lulu Customer Voice

**This is an automated message. Replies sent to this address will not be delivered. If you need to contact us, please access Lulu's Help Section and click the Email link to submit a case.

 

Comme vous l'avez remarqué la seconde est en anglais toujours. Suite à ma réponse négative quand à ma satisfaction, je n'ai pas eu de réponse plusieurs jours durant. Mon envoi de mail régulier a fini par obtenir ceci, en français, je vous prie !

 

Bonjour,

Merci pour votre courrier! Un de nos conseillers se fera un plaisir de vous assister le plus rapidement possible.

 

En attendant, nous vous proposons de consulter notre section d’aide en cliquant sur l'onglet "Luluthèque" pour répondre aux questions les plus courantes – ceci nous permet d’honorer plus rapidement les commandes et surtout de maintenir la gratuité de ce site.

Une fois dans la Luluthèque, cliquez sur l'icône "Apprendre". Vous pouvez soit saisir le concept recherché dans la barre de recherche, ou naviguer dans l'aide en vous servant de l'arbre de navigation situé à gauche de la page. Ci-dessous vous trouverez la liste des questions les plus fréquemment posées. Cliquez sur les liens pour accéder à la section d'aide correspondante:

 

Comment publier sur Lulu?

Formatage du livre

Formatage de la couverture

Types de fichiers supportés et chargement de fichiers sur le site

Fichiers électroniques et e-Book

 

Comment acheter sur Lulu?

Chercher un ouvrage

Passer une commande

Livraison

Comptes Lulu et accords d’utilisation

Note concernant le copyright

Accords d’utilisation

Royalties & revenus créateur

Retours et annulations de commande

    Distribution & place du marché des services

Services de distribution

Informations concernant l’ISBN

Place du marché des services

 

 

La communauté Lulu

Forum

Blog

 

 

Nous espérons que vous avez obtenu, grâce à ce courrier, les réponses à vos questions.

 

Nous vous remercions pour votre patience et votre collaboration. Nous vous souhaitons beaucoup de succès dans la publication et la vente de vos ouvrages sur Lulu.

 A bientôt sur Lulu !

 

Lulu Press, Inc.

 

Il me prennent pour une idiote qui ne sait pas lire leur site; mais au moins c'est en français. Mais toujours réponse automatique, ils sont quand même un peu long à la détente et combien de gens doivent se décourager et laisser tomber. Je vous épargne les commentaires de texte ( ceci nous permet d’honorer plus rapidement les commandes et surtout de maintenir la gratuité de ce site. signifit que sur tous l'argent qu'ils se font sur notre dos, ils ne prennent même pas une cagnotte pour assure un service après-vente correct) Suite à mes hurlements d'indignation, j'ai quand même fini pas recevoir ça :

 

Bonjour,

 

Nous vous remercions de nous avoir contactés. Nous avons trouvé un dossier antécédent dans notre système pour ce même problème. Nous avons fermé ce dossier 823919 et allons communiquer avec vous en utilisant votre dossier d'origine 823248.

 

Lorsque vous créez un problème de support clientèle via notre formulaire en ligne, vous pouvez répondre au courrier que nous vous avons envoyé. Il est important de créer juste un dossier de support pour le même problème car les cas en double retarderont notre temps de réponse. Si vous devez mettre à jour votre dossier existant, ou envoyer un nouveau message, il vous suffit de répondre aux e-mails qui ont le numéro de dossier récent. Si vous avez un nouveau problème, s'il vous plaît envoyez un e-mail via notre formulaire. Lorsqu'un dossier est classé comme "duplicata", nous ne sommes plus en mesure de répondre à un courrier sur ce dossier.

 

S'il vous plaît, veuillez accepter nos excuses pour la confusion et le retard que cela a causé.

Nous vous souhaitons une excellente journée.

 

Bien cordialement,

 

Karine G.

Lulu Press, Inc.

 

Grosso modo, c'était de ma faute si je n'avais pas reçu de réponse, je n'avais pas recopié le n° de dossier....Mais ils ne me donnaient toujours pas la moindre réponse à la question posée, espérant sans doute que je l'oublie en route ! Entre temps il s'est passé cinq jours, mon premier mail étant du 24.02 et cette réponse enfin nominative du 27.02.

Allez je ne veux pas vous saouler et surtout les "conversations" sont toujours en cours donc...suite au prochain numéro.

 

Voez comme ma campanule grandit bien ! Parions que tout au long de cette histoire vous aurez le temps de la voir fleurir ! Mais patience...

 P1060522

 

 

 

 

Repost 0
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 16:52

Cette histoire quoique navrante, ne m'empêche pas de passer des vacances tout à fait agréables. Au soleil enfin revenu, notre petit citronnier a ouvert une, puis deux fleurs.

Toute la maison en est embaumée.

P1060509.JPG

Non, nous n'habitons pas la côte d'azur, mais bien la cévenne, qui est froide en hiver. Petit citronnier a été dûment rentré dans le couloir très lumineux, à partir des dates de gel important. Pour le réacclimater à l'extérieur progressivement, j'ouvre le dit couloir dans la journée. Nous, on se gèle un peu mais lui a l'air d'apprécier, il faut c'qui faut !

P1060506.JPG

A défaut d'avoir du poisson frais (les cévenols ne sont pas des mangeurs de poissons) on aura du citron frais !

Le printemps amène des envies de fleurs 

P1060512.JPG

Trouvé aux puces ce matin, un bébé tamis, qui m'a aussitôt rappelé une idée de elle. J'ai laissé le tamis brut, juste ajouté une pensée ou deux pour vous. Vivement le printemps.

 

Et puis un joli petit cheval tirant une carriole toute prédestinée à une campanule...

Le p'tit cheval dans le mauvais temps...

P1060516.JPG

Allez, parions que lui verra le printemps, dans son si joli voyage !

Repost 0
Published by monesille
commenter cet article
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 21:47

LULU.COM ? Arnaqueur ?.

J'avais prévu d'appeler cet article "goutte à goutte la source remplit la calebasse". Ce dicton représente parfaitement une qualité que je m'efforce d'atteindre à force d'expériences. La vie m'a enseigné qu'il ne faut pas se résigner et que lorsqu'on va son chemin un pas après l'autre, on finit toujours par arriver à son but.

Mais me souvenant de l'apparition sur les moteurs de recherche, j'ai donc intitulé cet article LULU.COM ? Arnaqueur ?. Je ne pense pas que mon article leur fasse de la publicité.

Face à des plus grands, plus riches, plus intelligents beaucoup de gens finissent par dire : eux ils ont le pouvoir. Oh, que non, dans ce monde hyperpressé, hyperactif et hyperdébordé, une chose compte :

-avoir le temps et ne pas renoncer, inlassablement revenir sur les questions sans réponse.

Cela apprend entre autre à faire le tri des choses importantes. Parce qu'on ne peut pas se battre pour tout. Je n'ai guère de temps, y compris pour tenir ce blog vous l'avez sans doute remarqué. Mais cette affaire me tient bien trop à coeur pour laisser tomber.

Dans le cas dont je vous parle, il se trouve que par hasard, j'ai gardé toutes les preuves. Preuves de commandes, preuves de livraison...courriel divers....Alors, je vais vous faire une confidence, j'ai publié l'an dernier, un recueil, de poèmes, je ne me prends pas pour Verlaine, j'aime écrire en vers et contre tout,  l'expérience m'avait bien plu, et les amis à qui je l'avais offert ne s'en était pas plaints. 

Publié à échelle confidentielle par l'association dont je fais partie, Oasis des artistes, 50 exemplaires d'un petit recueil, nommé "comme une carré de jardin en plus" bien protégés par copyrigt, commandés sur le site internet Lulu.com, payés à compte d'auteur ^^par bibi, livrés, reçus, offerts autour de moi. OK tout allait bien et tout était pour le mieux dans le petit monde de l'auto-édition.

Là où le bât blesse, c'est que passé cette commande de 50 exemplaires, l'imprimeur Lulu. com a continué d'imprimer des exemplaires et de les vendre. Où sont passés les droits d'auteur ? Il se refuse d'en apporter la preuve se repliant derrière un article du réglement intérieur, publié en anglais je vous prie, pratique pour se couvrir.

Pensez-donc ce que pourrait être le profit ! Pour paraphraser l'humoriste Chappatte : les français ne lisent plus, ils écrivent. Avec les facilités d'impression chacun y va de son petit volume. Sans grande ambition comme moi (chaque volume est imprimé en moyenne 3 fois !) et sans beaucoup de connaissances juridiques. La commande passée, qui se préoccupe donc de remplir le formulaire de paiement  des royalties, édité en anglais pour les impôts Américains (formulaire ITIN ou ISSN) .Et hop dans la poche les droits des auteurs trop confiants.

En France on appelle ça passer en pertes et profits en axant plutôt la comptabilité dans le sens des pertes. Visiblement aux states, ils axent plutôt dans le sens du profit. 

Il paraitrait que le site Lulu.com n'est rentable que depuis cette année ? Sont pas doués les gars, ou alors ils ont des frais de de fonctionnement que j'ignore.

Enfin moi, ce que j'en dit, hein, c'est que je veux qu'on me prouve le contraire ! Je leur souhaite bien du plaisir. Cet article va être publié inlassablement, dans la presse, sur les blogs, goutte à goutte...après tout je n'y pose que des questions...ils finiront bien par en avoir marre.

Bises à tous et à bientôt ;-) je vous tiens au courant.

 

Repost 0
Published by monesille
commenter cet article
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 12:59

Il se trouve que mon conte préféré de Noël est "la reine des neige", la suite était facile à prévoir en participation au jeu de Nedj,

La Reine des Nedj

la-reine-des-nedj.jpg

Comme je suis un peu limitée au niveau photos en ce moment, il me restait à me servir de ce que j'avais sous la main ! C'est à dire de ses propres photos avec quelques...ajouts.

Bon anniblog Nedj et tu as raison, le temps passe vite, tellement que j'en ai oublié le mien d'anniblog qui aurait dû être en novembre !

Repost 0
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 15:13

Trois nappes, 26 serviettes et  10 paires de draps après, voici les fêtes de fin d'année terminées.  Le père Noël, dans la nuit froide, a repris la route du pôle nord sur son traineau tiré par ses rennes.

père noel

 

De belles chansons ont été chantées :

noël cathy simpson

 

Petits et grands ont bien profité des lumières de la fête et de la joie de donner ou de recevoir des cadeaux.

Noel riche

De belles histoires ont été racontées bien souvent sur le thème du partage et je voudrais vous livrer un extrait d'un livre que j'ai découvert cette année, comme quoi il n'est jamais trop tard :

"Une minute après, Mme Cratchit faisait sont entrée, le visage rouge, mais souriant d'un air fier, portant le pudding semblable à un boulet de canon moucheté, dur et ferme à souhait, imbibé d'un quart de pinte d'eau-de-vie enflammée, et adorné d'une branche de houx plantée à son sommet en l'honneur de Noël.

Oh ! le merveilleux pudding ! Bob Cratchit déclara et il parlait avec pondération, qu'il considérait ce pudding comme le plus grand succès de la carrière de Mme Cratchit depuis leur mariage. Mme Cratchit répondit  que n'ayant plus ce poids sur la conscience, elle pouvait bien avouer qu'elle avait eu quelques doutes sur la quantité de farine. Chacun eut son mot à dire, mais personne n'insinua ou ne pensa que c'était en réalité un très petit pudding pour une si nombreuse famillle. C'aurait été pure hérésie : pas un seul Cratchit qui n'eût rougit de le suggérer."

Extrait que je dédie à mon amie Marie* pour son pudding magnifique qui m'a indéniablement fait penser au conte ''un chant de Noël" où est révélé tout l'art de Dickens ! Sa vision de la fête n'est pas liée à l'abondance mais bien aux efforts que fait chacun pour que la fête soit, même simplement.

Chez nous la fête a été, parce que tout le monde était là, même simplement, et je remercie ma famille et mes amis qui sont venus m'entourer en cette période tourmentée. La fête a été, parce que vous étiez là. Le peu de photo que j'ai pu prendre sont abominablement ratées, je ne vais donc pas les infliger à la blogosphère même si elles sont chères à mon coeur.

Puis nous avons repris avec Chéri-chéri notre petit train de vie plus tranquille.

 P1040912P1040914

Un petit réveillon en amoureux car le goût des bonnes choses n'est pas réservé à la galerie, il continue dans l'intimité.

Ces photos  constituent aussi ma participation au jeu de Laure pour fêter ses deux ans de blog. Son soutien indéfectible est un réconfort bien agréable dans ce monde où règne bien souvent l'individualisme et l'indifférence. 

 

Voeux 2013 modifié-1

Je vous souhaite à tous une bonne et heureuse année 2013 pleine de partages et de rencontres. Que cette nouvelle année vous apprenne aussi à dire que vous les aimez à ceux que vous aimez car les bonnes choses sont aussi importantes à entendre.

Personnellement je souhaite que cette année m'apprenne aussi à retomber sur mes pieds !

 

 

Les images de ce post sont tirées des blogs que j'ai aimé et en particulier de ceux d'une artiste peinte Cathy Simpson dont les représentations d'enfants sont adorables.
Repost 0
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 14:28

C'est de l'or que ces souvenirs

P1060303-copie-1.JPG

contempler le temps d'un soupir

P1060316

un bonbon tendre et liquoreux

P1060317

 Le nectar de ces jours heureux.

Mais la voie est ouverte à tous

P1060349

Des tendresses de ces frimousses

P1060329

à guider sur les bons chemins

P1060346

je crois bien que ce n'est pas rien.

Trouver rentrant de balade

P1060360

sous un ciel couvert et maussade

P1060354.JPG

les lumières d'un doux foyer

P1060375

et la chaleur d'un riz au lait.

P1060242.JPG

 

Slurp !

P1060322

j'espère que vos vacances ont été aussi bonnes que les miennes !

 

 

 

 

 

Repost 0
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 12:45
 DITES OUI À LA RECONDUCTION DE L'AIDE ALIMENTAIRE EUROPÉENNE.

REJOIGNEZ LE MOUVEMENT ET DEVENEZ UN AIR FOODER !

Les Restos ont annoncé hier s’unir une nouvelle fois avec les Banques Alimentaires, la Croix-Rouge et le Secours populaire français pour sauver l’aide alimentaire européenne, aujourd’hui en sursis. Il nous reste très peu de temps pour interpeller les pouvoir publics et mettre les décideurs européens face à leurs responsabilités, dans un contexte de crise économique – et donc humanitaire- aggravé.  Si un nouveau programme n’est pas voté dans le cadre financier pluriannuel d’ici décembre 2012, ce sont 130 millions de repas qui risquent de disparaitre fin 2013.

 

 

Pour cela, nous avons lancé  une vaste opération de mobilisation des opinions publiques à travers un concept nouveau : le Airfood.

 

Vous connaissez le Air Guitar, qui consiste à faire semblant de jouer de la guitare comme un pro, mais sans guitare ? Et bien le Airfood Project, c’est un peu la même chose. C’est un dîner où l’on mange… mais avec des assiettes vides. Car dans quel­ques mois et sans cette aide alimentaire vitale, 18 millions d’Européens, eux, ne feront pas semblant. Le Air Food Project, c’est une idée, un film, mais aussi un site internet, une pétition, une page facebook et des Twitt pour permettre à chacun de soutenir le projet à sa manière. Rendez-vous surwww.theairfoodproject.com

 

Plus nous serons nombreux en France comme au-delà des frontières à soutenir et relayer ce mouvement, plus nous aurons de poids face aux décideurs de l’Europe de demain.

Les Restos comptent sur nous. 

Repost 0

Présentation

  • : monesille : le blog
  • monesille : le blog
  • : Le blog d'une écrivain(e) passionnée de poésie, de littérature,de nature et de voyage.
  • Contact

Mention spéciale

Elle fait briller tout ce qu'elle touche

Marie et les agapanthes

les pros du clip

zoomlarue.com

Les humeurs d'Asphodèle

leslecturesdasphodele

monesille itou

monesille

 

Recherche

Je préfère vous voir rire que pleurer !

Tout ce qui touche le monde me touche :