Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 18:52

Pour ceux qui ont la chance d'habiter le nord de la France, une expo à voir, pour découvrir la ville la tête en l'air. Immeubles démolis, façades restaurées, édifices publics. C'est lui-même qui le dit : 

 "Des peintures dans lesquelles j'ai voulu traduire le "beau" de ce qui peut paraître détruit, oublié et à la fois plein d'Histoire"

http://img15.hostingpics.net/pics/165155fentreblog.jpg

 

Personnellement, j'ai adoré !

Il vous attend les 9-10, 16 et 17 Juin de 14 à 19 heures

9 rue Dévé

76500 Elbeuf

 

Régis Bouffay : Un peintre après la virgule

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Calou 03/07/2012 21:16

c'est tellement compliqué de garder le style d'un bâtiment tout en rénovant, modernisant sans dénaturer l'ensemble ....
cette aquarelle est juste parfaite !! bravo pour le poème !!

monesille 06/07/2012 12:17



Merci, et tu vois les enfants ça sert à quelque chose...un jour !


Bises



Christelle 11/06/2012 22:31

C'est vrai que l'architecture est le reflet de notre histoire et chaque ravalement donne un coup de canif dans cette mémoire ...

monesille 28/06/2012 11:20



Ah que oui ! conserver l'âme tout en bénéficiant du confort moderne. Réhabiliter tout en présrvant la mémoire...tout un programme.



Claude 11/06/2012 08:02

Nous les habitons tant, qu'il n'est que justice si, à force, elles finissent par nous hanter ces maisons, voire nous habiter. C'est qu'elles nous ressemeblent souvent par les traces de nos vies
dont leurs murs, à mesure, s'imprègnent, et aussi ces souvenirs que nous empilons jusqu'à ce que, béantes un peu, tous nos trésors dégorgent dans la rue, ainsi reprenant par une image en raccourci
ce livre "Le dernier vide-grenier de Faith Bass" de Lynda Rutledge dont j'ai plus aimé les discussions qu'il suscita entre nous que le livre lui-même.
Et ainsi nous voilà débordées par elles, je veux dire les maisons,de déménagement en lecture, d'exposition en poésie, cette dernière qui me fait revenir vers toi pour te dire que j'en aime autant
les éclats de l'écriture que les mots porteurs de pensées dérivantes.
Tout n'est pas poésie, mais la poésie peut beaucoup : il suffit pour s'en convaincre de t'écouter; enfin moi qui peut entendre ta voix.

monesille 28/06/2012 11:19



ENORME...



jacqueline 07/06/2012 21:14

Poème, aquarelle : Des oeuvres admirables, j'aime!
Excellente soirée

monesille 28/06/2012 11:18



Merci beaucoup mystérieuse Jacqueline. Me voici  à nouveau reliée au monde et le premier commentaire que je lis est le tien. Cela me touche.



Présentation

  • : monesille : le blog
  • monesille : le blog
  • : Le blog d'une écrivain(e) passionnée de poésie, de littérature,de nature et de voyage.
  • Contact

Mention spéciale

Elle fait briller tout ce qu'elle touche

Marie et les agapanthes

les pros du clip

zoomlarue.com

Les humeurs d'Asphodèle

leslecturesdasphodele

monesille itou

monesille

 

Recherche

Je préfère vous voir rire que pleurer !

Tout ce qui touche le monde me touche :