Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 11:27

On s'en fout de ce monde qui ne nous convient pas

Il marche en des sillons où s'embourbent nos pas

Il déchire les ailes pendantes à des anges

Et ces plumes qui tombent en rien ne le dérange.

 

On s'en fout de ce monde il devient compliqué

Et ses villes épaisses ont des murs étriqués

Non ce n'est pas cela qui ouvre la lumière

Comme un soleil levé sur le gel des rivières

 

On s'en fout, je te dis, laisse-le donc aller

Ses misérables cris, ses incivilités,

Ses accents maniérés, ses commercialisables

Et ses mots en plastique qui sonnent le minable.

 

Tes mots sont bien plus forts et résistent au vent

Ils laissent dans le ciel des sons bien émouvants

Oui, je les aime bien les sons de tes paroles

 

Ce sont des accords lourds et qui pourtant m'envolent..

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dominique 08/10/2014 09:10

Tout est dit et malheureusement on ne peut plus rien faire contre cette machine destructrice.
Bisous
Dominique

Fleurdesprairies 07/07/2014 23:22

Tout à fait d'accord avec toi! Certains jours on a plus envie de se couper du monde, de rentrer dans sa coquille, on a l'impression de ne plus comprendre rien à rien et que tout est du vent dans ce
monde ci.
Mais il a bien de la chance celui à qui tu parles, c'est une touchante déclaration.
Odile

Présentation

  • : monesille : le blog
  • monesille : le blog
  • : Le blog d'une écrivain(e) passionnée de poésie, de littérature,de nature et de voyage.
  • Contact

Mention spéciale

Elle fait briller tout ce qu'elle touche

Marie et les agapanthes

les pros du clip

zoomlarue.com

Les humeurs d'Asphodèle

leslecturesdasphodele

monesille itou

monesille

 

Recherche

Je préfère vous voir rire que pleurer !

Tout ce qui touche le monde me touche :