Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 17:48

P1060282

Le temps est bizarre ! Couvert et à la pluie toute la fin de semaine dernière, il est depuis avant-hier rayonnant comme un printemps. Il faut dire que ça m'a arrangée  comme je partais en loooong week-end jusqu'à aujourd'hui donc. J'ai pu profiter d'un ciel bleu lavé de frais. 

P1060273P1060283

D'une herbe verdoyante

et de la lumière extraordinaire de la Provence tout le long de ces trois jours.

P1060276P1060280

J'en ai profité pour faire des essais de cueillette et de photos

P1060249P1060259

Et de cuisine colorée pour Chéri-chéri qui comme vous le savez toute adore...les pâtes.

P1060272P1060271.JPG

Et puis comme il me restait du temps, je suis partie en balade digestive !

Tout le long du chemin en arrivant au mas, un grand pré borde le chemin où paissent quatre vaches, l'air paisible qui ne lèvent même pas le mufle en voyant arriver les voitures. Vous avez sans doute remarqué que pour faire stopper une voiture déterminée à aller d'un point A à un point B, il faut, disons une détermination égale à

D= cri de monesille + stop - inertie de chéri-chéri ! Je n'arrivais donc jamais à prendre ces vaches en photo. Cette fin d'après-midi oisive se prêtait donc magnifiquement à retourner à pieds, photographier ces quatre braves bêtes.

A l'ombre fraîche d'une haie mêlée de frênes et de chênes, pâturaient nos quatre excellentes ruminantes. Qui ont tout de même à mon approche levé la tête d'un air surpris. Quelqu'un à pied ? J'étais séparée d'elles par une barrière en fil de fer  barbelés, doublée d'un fossé assez profond me semblait-il  pour les tenir à distance. Là, je m'aperçois que j'ai oublié de vous dire quelque chose : j'ai peur des vaches ! J'ai gardé le souvenir d'un visage de petite fille qui avait trébuché devant son troupeau et qui avait conservé, marqué l'empreinte du sabot dans le visage. Je devais avoir six ou sept ans, cela m'a profondément marquée. J'aime les vaches...de loin.

Celles-ci surprises de voir quelqu'un sans carapace métallique se sont obligeamment rapprochées pour la photo.

P1060285P1060284

N'étant pas très rassurée, j'ai continué un peu le long du chemin pour emporter aussi le souvenir photographique d'un brave cheval qui broutait par là.

P1060289

Ah, lui, pas moyen de lui faire lever la tête malgré toutes les promesses de sucres (que je n'avais pas dans mes poches) que j'ai pu lui faire.

J'ai donc rebroussé chemin, pour regagner le mas. Ah, oui ? Les quatres vaches, m'attendaient. Elles avaient franchi le fossé et s'étaient massées à l'angle de la cloture qui m'a paru soudain bien mince. C'était la fin d'après-midi. Je n'avais pas mon portable et de toute façon, je me voyais  mal téléphoner -"euh, allo, mon chéri-chéri, tu peux venir me chercher des vaches me regardent de près !" J'ai donc continué le plus tranquillement possible mon chemin, elles m'ont suivie de leur gros sabots sonnant sur les cailloux bordant le fossé jusqu'à l'autre angle du pré. J'avoue de plus avoir pris de photos.

Je vous vois rire ! Vous pouvez !

Et vous savez les vaches...je ne suis pas spécialiste mais en regardant mieux sur la photo...je crois que c'était des taureaux !

P1060281


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Genovefa 13/10/2012 23:34

Oups! bien courageuse pour les prendre en photos... car je dois dire qu'à côté de nos blondes d'aquitaine, il y a une sacré différence physique (sourire). Bisouilles chère Monesille

monesille 15/10/2012 10:08



De loin, ça allait encore. De près...ce sont de grosses vraiment grosses bêtes !


 



Calou 07/10/2012 21:46

ah ah !!! c'est excellent !!!

monesille 09/10/2012 09:59



Ravie de t'avoir amusée. J'en ri aussi, à  postériori !






navivias 04/10/2012 18:13

trop drôle, tu es vraiment la meilleure !

monesille 09/10/2012 09:59



Pas à la course à pieds en tout cas !






jacqueline 04/10/2012 13:44

Attention les vaches camarguaises sont vives et nerveuses...vous vivez dangereusement hihi!!!
L'automne est joli chez vous.
Bon après midi.

monesille 09/10/2012 09:59



Merci, jacqueline. Je vis d'autant plus dangereusement que je ne cours pas vite !






christine 03/10/2012 18:34

Oui avec ces grosses bêtes vaut mieux faire une photo rapidos ! Ou avoir un bon sprint...en tous tes photos sont belles ! Bises

monesille 09/10/2012 09:58



Merci, c'est que ça n'a pas l'air si gros de loin que de près !






Présentation

  • : monesille : le blog
  • monesille : le blog
  • : Le blog d'une écrivain(e) passionnée de poésie, de littérature,de nature et de voyage.
  • Contact

Mention spéciale

Elle fait briller tout ce qu'elle touche

Marie et les agapanthes

les pros du clip

zoomlarue.com

Les humeurs d'Asphodèle

leslecturesdasphodele

monesille itou

monesille

 

Recherche

Je préfère vous voir rire que pleurer !

Tout ce qui touche le monde me touche :