Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 19:38

P1000118.JPG

 

 

Les soirées fraichissent et s'allongent, à la demande générale, voici donc un petit poème ancien sur les bavardages interminables qu'amènent les premières flambées en attendant l'heure d'aller se coucher. Vous n'aurez pas l'odeur mais presque...

 

Le temps passe et le feu le sait

Il ne fait que des cendres

Et de brèves fumées à attendre

Le soir qui passe ne se  lasse jamais.

 

Dans sa flamme au reflet de soirée

Le temps passe et le feu le sait

Chaleur du foyer, odeur du passé

Tarde un peu avant d’aller coucher.

 

Soirée partagée, amitié

Le feu s’éteint en pleine faconde

Le temps passe et le feu le sait

Feutrant le pas des secondes.

 

Volets ouverts sur la vallée

Les buissons font de petits bruits

La pluie vient toujours à la nuit

Le feu passe et le temps le sait.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : monesille : le blog
  • monesille : le blog
  • : Le blog d'une écrivain(e) passionnée de poésie, de littérature,de nature et de voyage.
  • Contact

Mention spéciale

Elle fait briller tout ce qu'elle touche

Marie et les agapanthes

les pros du clip

zoomlarue.com

Les humeurs d'Asphodèle

leslecturesdasphodele

monesille itou

monesille

 

Recherche

Je préfère vous voir rire que pleurer !

Tout ce qui touche le monde me touche :